Les premiers narcisses apparus en janvier ravivent les couleurs hivernales de notre jardin.

DSC_2194

 

Suivant le calendrier lunaire du jardinage, Dominique a préparé les semis de tomates dès le 14 février...

DSC_2273

 

Après quelques semaines de pause, la fin février a vu réintégrer une décoration quelque peu étonnante... Dominique ayant "soupé" des enduits muraux, nous avons fait un compromis inacceptable il y a quelques années : les murs et cloisons de la cuisine seront recouverts de plaques de plâtre ! 

DSC_2349

 

Commençons par la cloison cuisine / cellier ! Nous cassons les montants en bois prévus pour l'encastrement de l'électricité. En effet, les boitiers d'encastrement sont désormais posés sur les plaques de plâtre, ces montants deviennent donc gênants. Dans quelques semaines, une peinture noire ardoise sera appliquée sur cette cloison. 

DSC_2350

DSC_2353

DSC_2360

 

Maintenant, le mur côté porte d'entrée et rebelote : nous tapons du marteau autour des montants pour réinstaller l'électricité et retrouvons la paille ! Une fois la cuisine prête, nous décaperons les carreaux de terre cuite agés d'environ 150 à 200 ans (provenant de l'ancienne boulangerie locale) et les protègerons à l'aide d'huile de lin.

DSC_2363

DSC_2366

DSC_2367

DSC_2375

DSC_2377

 

Dans l'attente du printemps, Françoise a modifié les illustrations du pallier pour des décors printaniers...

DSC_2352

 

 

Revenons sur la consommation d'énergie en chauffage, nous allumons notre poële en moyenne tous les deux jours et restons donc sur 150 à 200 € de bois pour l'hiver... Pas mal, non ?